La Bretagne tisse sa toile

Régulations

Kenavo les marmouz, le très haut débit arrive en Armorique.

Sortons le cidre! Les élus bretons viennent de décider de dégager une enveloppe de 128 millions d’euros pour réduire la fracture numérique qui touche tout particulièrement cette région.

Pourtant, 50.000 emplois dépendent de ce secteur, une telle initiative était donc essentielle pour garder ces métiers sur le territoire.

Le programme, nommé Bretagne 2.0, à l’instar du ‘Web 2.0‘, a pour ambition de connecter 100% des foyers en très haut débit d’ici les années 2012 ou 2013.

Interrogé dans les colonnes des Échos, le président du conseil régional Jean-Yves Le Drian a expliqué : “Nous n’avons pas vocation a devenir des maîtres d’ouvrage, nous serons des assembliers et apporterons l’aide financière nécessaire pour qu’il n’existe plus aucun territoire sans accès au très haut débit.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur