La chasse aux Don Juan est ouverte sur le web

Régulations

Les hommes infidèles sont démasqués sur le site dontdatehimgirl.com. Et ce sera bientôt le tour de leurs homologues féminines

L’ère de la Saint Valentin et de la guimauve des sites de rencontres est close.

Sur le site américain dontdatehimgirl.com, la chasse aux Don Juan impénitents est ouverte. Déjà 200.000 femmes se sont inscrites sur le site, et y traquent et démasquent les infidèles, rapporte repubblica.it. 3000 malfrats du sentiment sont ainsi fichés, photo, nom et récit de leurs méfaits à l’appui. « Jason est un menteur compulsif», raconte une épouse délaissée. « Il est resté avec moi trois ans, tout en se mettant à avoir de nouvelles copines», dénonce-t-elle. « et l’une d’entre elles est à présent enceinte ». Le site aurait ainsi permis à certaines de ces femmes, qui gardent leur anonymat, de démasquer un fautif en croisant leurs témoignages. Pour retrouver un individu suspect, il suffit en effet de consulter la base de données. Pratique. Seuls les intéressés n’apprécient pas, au point que certains d’entre eux ont monté un contre site, classaction-dontdatehimgirl. com. le bénéfice de la vengeance Tasha Cavelle Joseph, une ex journaliste du Miami Herald, qui a fondé dontdatehimgirl.com, n’est sans doute pas gênée par cette contre-attaque. Elle complète gratuitement la campagne de promotion du site, gonflant d’autant les chiffres de vente de ses tee-shirts et sacs. Qui arborent la sévère mise en garde : « Femme, ne sors pas avec lui ».Et Tasha Cavelle Joseph déborde d’idées et de projets. Actuellement, elle prépare un film et un roman qui relateront les expériences des conjointes trompées. Et, pas sexiste pour un sou, elle a annoncé la sortie d’un autre site, consacré celui là aux briseuses de c?urs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur