La Chine appelle les fournisseurs d’accès à l’autodiscipline

Régulations

Le ‘self-discipline act’ demande aux fournisseurs d’accès Internet chinois de mettre fin à l’information qui pourrait menacer la sécurité nationale? version Pékin !

Après avoir tenté d’interdire les sites Web au contenu politiquement sensible ou inacceptable, et demandé aux prestataires Internet de surveiller leur contenu et d’expulser toute critique du gouvernement, la

China Internet Association a pris l’initiative du ‘self-discipline act’. Cette association est bien évidemment une émanation d’un groupe industriel proche du gouvernement chinois, la Xinhua News Agency. Les sociétés qui signent le ‘self-discipline act’ s’engagent à écarter toute information qui “menace la sécurité nationale, la stabilité sociale, ou propose du contenu superstitieux ou érotique“. “Les principes de base d’autodiscipline pour l’industrie Internet sont le patriotisme, l’observation des lois, de la justice et de la vérité“, comme le décrit Xinhua. Quant aux cybercafés signataires, ils s’engagent à orienter leurs utilisateurs vers “de l’information en ligne saine” et à respecter les droits de la propriété intellectuelle. Des règles de bonne conduite à destination des professionnels de l’Internet, tout en nuances? chinoises !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur