La Chine déclare la guerre à la pornographie sur Internet

Régulations

Le président chinois Hu Jintao mobilise les camarades pour lutter contre la dérive pornographique du Web et protéger la jeunesse

La Chine est encore loin de réaliser sa nouvelle révolution culturelle, et Internet est toujours perçu comme un ennemi d’état !

Dans un article au China Daily, le président chinois Hu Jintao en appelle à une ‘guerre populaire‘ contre la pornographie sur Internet. Il invite les camarades internautes à dénoncer aux autorités les sites dont le contenu pourrait être assimilé à de la pornographie. Et son appel semble avoir été entendu? Plus de 22.000 plaintes ont déjà été déposée contre des sites chinois, et des officiels ont repéré environ 500 sites chinois dont une partie du contenu peut être assimilé à de la pornographie. Seulement, un doute plane sur la démarche du gouvernement chinois, car la requête de ses dirigeants ne s’accompagne pas d’une définition de la pornographie. Ainsi, sur une population de 1,3 milliard de chinois, cette définition peut varier magistralement ! D’autant que les autorités chinoises ont clairement indiqué qu’Internet est subversif pour la jeunesse et participe au déclin de la morale. De quoi rendre pornographique n’importe quel site Web dont le contenu ne correspond pas la ligne politique du Parti?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur