La Chine, est devenue la seconde patrie du ‘spam’

Sécurité

Le volume du ‘spam’ hébergé en Chine a augmenté de 71%, plaçant ce pays à la seconde place derrière les Etats-Unis

Victime et acteur, la Chine est devenue la seconde patrie du ‘spam’. Les serveurs de spam y ont trouvé un refuge ? selon Spamhaus, les pires spammeurs de la planète sont présents ou représentés en Chine ? alors que les pays occidentaux s’organisent en ordre dispersé pour lutter contre ce fléau.

Jusqu’à présent peu sensibles au phénomène, les autorités chinoises sont longtemps restées sourdes aux appels de l’Occident. Et il aura fallu que les spammeurs envahissent le Web chinois pour qu’elles finissent enfin par réagir. Sur l’année 2003, un email sur deux reçu par un internaute chinois aurait été assimilable à du spam, soit 47 milliards d’emails spammés et 1,5 milliard d’heures perdues collectivement à lire et effacer les courriers litigieux. Tout cela est loin d’être rassurant, car tandis que les Etats-Unis restent le premier fournisseur de spam et que les autorités américaines se montrent assez laxistes, les spammeurs ouvrent un second front, gigantesque et tellement prometteur!


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur