La Chine est sacrée championne des TIC

Régulations

L’empire du Milieu prend la première place du podium des exportateurs de biens liés aux technologies de l’information et de la communication (TIC). Un formidable pied de nez au leadership américain

2004, le premier exportateur mondial d’ordinateurs portables, de téléphones mobiles et autres biens de technologie de l’information et de communication (TIC), c’est la Chine. C’est du moins ce qu’affirme un rapport de l’OCDE (

0rganisation de coopération et de développement économique). La Chine a exporté en 2004 pour 180 milliards de dollars (151 milliards d’euros) de biens TIC contre 149 milliards pour les USA. Les États-Unis étaient au premier rang mondial en 2003 avec 137 milliards de dollars contre 123 milliards à la Chine. “Les données révèlent une intensification des échanges entre la Chine et les autres pays d’Asie, en même temps qu’un recul correspondant des importations de biens des TIC de cette région en provenance de l’Union européenne et des États-Unis”, relève l’OCDE. Autre renversement, la Chine, qui s’appuyait fortement sur l’Europe et les États-Unis pour les semi-conducteurs et autres composants, se tourne désormais vers des fournisseurs au Japon, à Taiwan, en Corée du Sud ou en Malaisie. “La Chine elle-même fabrique et exporte aussi plus de composants électroniques que jamais auparavant, au point que ceux-ci constituent désormais pour le pays la deuxième catégorie d’exportations, après celle des ordinateurs et du matériel connexe”, relève l’agence Reuters.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur