La Chine récolte les CD pirates par millions

Régulations

C’est un ‘remarquable succès’, annonce le China Daily, qui fait le bilan d’une campagne de 100 jours de lutte contre le piratage de CD et DVD en Chine. Une goutte d’eau dans l’océan de la contrefaçon

En 100 jours, la campagne de lutte contre le piratage qui s’est terminée le 25 juillet a permis aux représentants des autorités chinoises de visiter 89.000 boutiques à la recherche de CD et DVD pirates.

Jamais une campagne de lutte contre le piratage en Chine n’avait pris une telle ampleur, qu’il s’agisse du nombre d’acteurs visités ou de la durée de l’opération, a souligné la National Copyright Association.

La Chine fait l’objet de nombreuses critiques internationales, en particulier par les Etats-Unis, sur les dérives du piratage de logiciels et de produits culturels, entre autres, puisque selon certains analystes plus de 90 % des CD et DVD distribués dans ce pays seraient piratés.

Il fallait que les autorités chinoises mènent une action d’envergure pour répondre à ces accusations, et démontrer qu’elles agissent contre la contrefaçon, qui coûterait aux entreprises occidentales une perte d’activité estimée à des dizaines de milliards de dollars chaque année.

Au cours de ces 100 jours, 8,3 millions de CD et DVD pirates ont été saisis, 9.508 personnes interpelées et plus de 3.000 boutiques fermées !

Nous donnons aux propriétaires des boutiques une leçon sévère afin qu’il soit clair pour eux que la vente de produits piratés sera suivie de sanctions strictes. Nous allons fermer dans les deux prochains mois chaque magasin qui s’est révélé coupable de violations“, a indiqué Liu Binjie, directeur de la State Press and Publication Administration chinoise.

Si les autorités chinoises peuvent à juste titre se féliciter de ces résultats, elles viennent cependant de démontrer une nouvelle fois que les produits piratés sont largement présents sur le marché chinois. En revanche, l’impact de ces actions sur l’industrie de la contrefaçon sera probablement des plus limitée.

On notera à ce propos que, pour montrer sa bonne volonté et son engagement contre le piratage, la Chine s’attaque aux points de ventes, mais que l’organisation en amont de ce commerce illégal, de la fabrication à la distribution, n’est pas inquiétée.

Alors, un ‘remarquable succès‘? certes, mais tout au plus un placébo médiatique, qui en revanche n’inquiétera guère les tenants de cette industrie parallèle !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur