La compression de pages web s’invite dans Google Chrome

NavigateursPoste de travail

Data Saver fait son entrée sous la version desktop de Chrome. Cette extension permet de réduire la consommation de données, via l’utilisation des serveurs de Google comme passerelle de compression.

Google étend aujourd’hui ses techniques de compression des pages web à son navigateur web desktop. L’extension « économiseur de données » (Data Saver) est accessible en version bêta sur le Chrome Web Store (à cette adresse). Elle permettra aux utilisateurs de Chrome (et Chrome OS) de réduire la consommation de bande passante lors d’une session de surf.

« Lorsque cette extension est activée, les pages consultées dans Chrome sont d’abord compressées via les serveurs Google avant d’être téléchargées. Cela ne concerne pas les pages SSL, ni les pages de navigation privée, » précise le descriptif de cette offre. Une solution similaire à la fonction Turbo proposée par Opera Software sur son butineur.

Un gain en données téléchargées allant jusqu’à 50 % pourra être mesuré dans les cas les plus favorables. Une avancée intéressante pour ceux utilisant une connexion 3G/4G, dont les quotas en bande passante restent limités.

Android et iOS aussi

Notez que Data Saver est présent sur les versions Android et iOS de Chrome depuis début 2014 (avec la sortie de Chrome 32, voir l’article « Google Chrome sauve la bande passante des iPhone et iPad »). La technique employée est la même : compression des pages web avec PageSpeed, compression des images en WebP, puis transfert des données sous forme compressée là encore.

À lire aussi :
Google lance la vague Chrome et Chrome OS 41
Chrome modernisé sous Android
Des Chromebooks 2 en 1 en approche

Crédit photo : © Pavel Ignatov – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur