La consommation énergétique, facteur clef dans la décision d'achat

Cloud

Les constructeurs ne s’y sont pas trompés. Samsung et Sony investissent déjà massivement dans la technologie OLED

Dans le choix de leurs produits électroniques, et plus particulièrement de leurs téléviseurs, les consommateurs se tournent dorénavant vers les modèles les moins gourmands en énergie. Selon une étude réalisée par le cabinet Gfk sur cinq pays européens, 74% des personnes interrogées jugent la consommation d’énergie comme ‘importante et plus’, 36% l’estiment ‘très importante’.

L’arrivée sur le marché des téléviseurs à écrans plats (LCD et Plasma), plus consommateurs en énergie que les écrans à tube cathodique et les nouvelles considérations écologiques des consommateurs ont sans doute contribué à faire évoluer les choix des consommateurs.

Si jusqu’à maintenant, les achats ont été influencés par la consommation de l’écran en état de veille, l’étude révèle que les acheteurs observent désormais avec attention la consommation des téléviseurs en fonctionnement.

Pour Michaël Mathieu, analyste chez Gkf, ce choix se justifie. “La consommation d’énergie du téléviseur peut avoir un impact important sur la facture d’électricité.” Les importantes économies qui peuvent être réalisées sont à même d’influencer l’achat.

Les fabricants ont déjà pressenti cette nouvelle tendance. La technologie OLED, un nouveau procédé grâce auquel des diodes électroluminescentes remplacent les cristaux liquides (LCD), apparaît comme un choix d’avenir pour les constructeurs. Les futures télévisions OLED seraient notamment plus économes en électricité.

Rappelons que tout récemment, Samsung, le premier fabricant mondial d’écrans plats a décidé d’investir 529 millions d’euros dans cette nouvelle technologie d’affichage.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur