La Corée du Nord développe son propre Linux

Logiciels

La République populaire démocratique de Corée est, une fois n’est pas coutume, adepte du libre. Le pays a décidé d’adopter son propre environnement Linux.

L’an dernier, Pyongyang décidait de mettre au point un système d’exploitation basé sur le noyau Linux et baptisé Red Star. Un projet spécialement conçu afin de créer une forte concurrence locale aux solutions Microsoft.

A en croire le site d’un jeune étudiant russe de l’université de Kim Il-Sung (qui aurait posté son article depuis l’ambassade de Russie pour contourner la censure locale), la Corée du Nord aurait bien développé et diffusé un Linux destiné à la production interne. Ainsi, deux versions de Red Star OS seraient disponibles : « classique » et « serveur ». Ces deux moutures embarqueraient différents logiciels des plus classiques tels que le navigateur Firefox (rebaptisé Naenara), la suite bureautique OpenOffice.org ou bien encore un gestionnaire de courriers électroniques.

Bien que cet OS soit considéré comme étant toujours en développement, les caractéristiques techniques minimales pour l’installer s’avèrent être un Pentium III à 800 MHz, 256 Mo de mémoire vive et 3 Go d’espace disque. De quoi recycler bon nombre de PC vieillissants…

Plus surprenant, Red Star OS est commercialisé l’équivalent de 5 dollars (alors que les distributions Linux sont généralement disponible gracieusement). Qui plus est, seul le coréen est disponible lors de l’installation qui dure une quinzaine de minutes. Selon l’étudiant russe, l’OS nécessite encore des améliorations pour être appréciable au même niveau que Windows (XP, Vista/7).

De plus, s’agissant d’un système d’exploitation, il ne serait pas étonnant que ses développeurs aient, sur ordre des autorités de cette riante dictature, introduit mouchards et autres contrôles d’utilisation (ne serait-ce que pour naviguer sur Internet). Du coup, la population continuerait de porter ses faveurs sur Windows. Mais pour une fois que le pouvoir de Kim Jong-il fabrique autre chose qu’un missile ou une bombe atomique…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur