La Corée du Sud rejoint Galileo

Régulations

Le ‘pays des Hans’ est le quatrième pays non européen à obtenir l’agrément du programme

Galileo, le projet européen de navigation par satellite, annonce l’entrée d’un nouveau membre non européen, la Corée du Sud.

Le Hanguk ou ‘pays des Hans‘, nom que les Coréens donnent à leur pays, rejoint le Chine, Israel et l’Ukraine. L’Inde et l’Arabie Saoudite sont en cours d’agrément. Et des pays du Maghreb ont aussi fait part de leur intérêt pour Galileo. “Après le succès du lancement du premier satellite Galileo Giove-A, ce nouvel agrément souligne, une fois encore, l’intérêt grandissant du monde pour le programme“, a souligné le commissaire européen aux Transports Jacques Barrot.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur