La Coupe du monde de rugby risque de malmener les systèmes d’information

Sécurité

La productivité des salariés devrait être également en chute libre…

Selon une étude menée par Marshal, un spécialiste des solutions de sécurisation et de filtrage des contenus, la Coupe du monde de rugby va malmener les systèmes d’information des entreprises. Cet événement pourrait induire une baisse de productivité et coûter près de 461 millions de livres sterling aux firmes britanniques (682 millions d’euros).

A l’heure même où les joueurs de l’équipe d’Angleterre se mettent en jambes pour défendre le titre, Marshal estime que 10% des salariés britanniques s’apprêtent à passer environ 30 minutes par jour de travail à regarder les matchs ou à surfer pour trouver les dernières informations sur la Coupe.

Parmi les 29 millions de salariés britanniques, si un sur dix passe trente minutes par jour à s’informer sur le rugby pendant 22 jours, cela va se traduire par une perte de productivité de 31 millions d’heures, d’après les calculs de cet éditeur.

Les services informatiques seront aussi impactés par le téléchargement par les salariés de vidéos et de tableaux interactifs présentant les résultats. Des activités consommatrices de bande passante qui peuvent aussi ouvrir le SI à des contenus malicieux, estime Marshall.

“Depuis la victoire de l’Angleterre en 2003, le rugby est l’un des sports préférés des Anglais, indique Michael Clifford, vice-président Emea de Marshal. Les employeurs doivent mettre en place des politiques pour garantir un usage approprié du réseau”. Il leur est par exemple possible de limiter la consommation de bande passante en limitant l’accès à certains sites à l’heure du déjeuner, par exemple, assène-t-il enfin.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur