La défection de la HP TouchPad profitera à l’iPad

CloudTablettes

Selon la cabinet d’analyse IHS, l’iPad occupera 74 % du marché des tablettes à la fin de l’année. Et restera majoritaire jusqu’en 2013.

A quelle tablette l’abandon de la TouchPad par HP va-t-il apporter une bouffée d’airs? A l’iPad ou à ses concurrentes? A l’ardoise d’Apple, répond sans ambiguïté l’analyste IHS iSuppli. « Apple est appelé à augmenter ses livraisons d’iPad à un rythme plus rapide que prévu en 2011 amenant ainsi le marché mondial des tablettes à dépasser les attentes de croissance au cours des prochaines années », souligne l’analyste.

Rien que pour l’année 2011, les prévisions de ventes mondiales d’ardoises tactiles remontent de 50 à 60 millions. Une belle progression de 246 % face aux 17,4 millions d’unités vendues en 2010. Dont 44,2 millions d’iPad. En 2015, les prévisions s’élèvent à 275,3 millions (contre 262,1 millions précédemment). Dont plus de 120 millions en provenance de Cupertino.

Même si la part d’Apple tendra à s’étioler, et tombera sous les 50% à partir de 2013, le constructeur américain n’en restera pas moins l’acteur dominant du marché. Ses parts passeront de 74 % en 2011 à 43,6 % en 2015. « Alors qu’Apple a habilement manoeuvré sur le marché des tablettes, sa domination continue reflète également l’incapacité des concurrents à imiter le succès de l’iPad », note le cabinet d’analyse. La récente décision de HP et la grande braderie de la TouchPad en témoigne (même si on peut considéré que HP n’a pas laissé sa chance à son produit).

La conquête du marché se poursuivra avec l’iPad 3 prévu pour début 2012. « Cela permettrait à Apple de jouer la concurrence tarifaire en utilisant l’iPad 2 -tout en différenciant son offre basée sur l’innovation avec sa nouvelle génération de produits. » Ce qui lui permettra de répondre d’autant plus facilement aux différents secteurs que sont les consommateurs, l’éducation et les entreprises. « Cela permettra à Apple de limiter l’impact des fluctuations saisonnières des ventes du marché de la grande distribution. »

Bref, l’iPad n’est pas prêt de tomber de son piédestal. Et, pour IHS iSuppli, son seul véritable concurrent pourrait venir de l’intérieur : l’iPhone 5 attendu pour octobre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur