La Drôme sort de ‘l’ombre’ grâce au Wi-Fi

Régulations

Le département de la Drôme annonce qu’il va déployer le Wi-Fi dans 140 communes

À l’heure actuelle, 30.000 habitants de Drôme ne sont pas ou mal couverts par le haut débit via l’ADSL. Le Conseil général a donc opté pour le sans fil pour équiper ses “zones blanches ou d’ombres”.

Dans l’Hexagone, il existe encore 10.000 communes sans ADSL. Au total c’est pas moins de 1/3 des communes françaises qui sont exclues de la zone de couverture de l’ADSL. Ce que l’on nomme la fracture numérique est donc encore une réalité et la Drôme n’est pas un cas isolé. Dans ce département, ces zones dites “blanches ou d’ombres” concernent 10.000 lignes téléphoniques, 480 entreprises et 60 établissements publics. Pour que ces zones défavorisées puissent accéder au haut débit, il est nécessaire que les utilisateurs disposent d’une ligne téléphonique et habitent à une distance maximale de 5 km du central. Une condition inadéquate que le Conseil général du département a prise à bras le corps. L’idée d’utiliser le WiFi (Wireless Fidelity), s’est imposée d’elle-même après les résultats encourageants de l’expérimentation dans le Vercors (opération Vercors haut débit). Pour un déploiement rapide, le Conseil Général de la Drôme a sélectionné le groupe lyonnais Numéo qui propose d’utiliser le réseau hertzien grâce à un relais fixé sur un point culminant, qui transmet le signal en direction des boîtiers installés sur le toit ou la façade des habitations. Une antenne pour 15 demandes Pour l’instant, deux réseaux structurants vont être déployés. Le premier, qui a été lancé en juillet dans la vallée de l’Herbasse jusqu’au Diois en passant par les Monts du Matin. L’autre fin 2005, de Pierrelatte, vers les vallées de l’Oule et de Séderon. Dans son communiqué, le Conseil Général assure qu’il va coordonner le travail des communes et que ces deux réseaux seront complétés par des relais de distribution de manière à s’adapter à la demande des plus isolés. L’accompagnement technique est confié à Énergie SDED, le syndicat départemental des énergies de la Drôme. Le système WiFi peut-être déployé dés que 15 demandes sont réunies dans un rayon de 6 km à vue autour du point de diffusion. Offres et tarifs seront équivalents à ceux des zones desservies par l’ADSL (hors zones urbaines). Le groupe Numéo sélectionné par le Conseil Général, précise qu’il fournit à l’abonné un kit de connexion, composé : d’une antenne, d’un câble, et d’un modem à installer.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur