La fin est proche pour Leica

Cloud

Marque allemande historique chère aux plus grands photographes, Leica vient de perdre la confiance de ses banques créancières

Leica est une marque emblématique de la photographie argentique. Ses boîtiers ont durant des décennies séduit les photographes du monde entier, dont les plus prestigieux, comme Cartier-Bresson.

Mais Leica est resté sur son nuage du luxe dans la photographie, avec des prix exagérément élevés sur un marché où l’argentique ne cesse de s’effondrer. Une erreur stratégique en amenant une autre, la célèbre marque allemande n’a pas non plus su prendre le virage du numérique ! Et surtout, les riches et fidèles clients de Leica ne lui ont pas pardonné son virage industriel. Le fabricant a en effet abandonné la fabrication de ses appareils photo en Allemagne pour se tourner vers le Japon, qui désormais fabrique ses boîtiers et objectifs. Et c’est là la dernière erreur du fabricant ! Comment justifier de prix aussi élevés lorsque les produits proposés sont fabriqués au Japon par des constructeurs comme Minolta, et figurent dans les catalogues de ces derniers à des prix nettement inférieurs. Leica va mal, et envisage une recapitalisation après la perte de 10 millions d’euros affichée sur l’exercice 2004. Si ses créanciers lui en laissent le temps ! Les banques viennent de geler les lignes de crédit du fabricant?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur