La fondation Linux apporte un support longue durée au noyau Linux

Logiciels

Le projet LTSI permettra de proposer chaque année une version du noyau Linux dont les mises à jour seront assurées pendant deux ans. Une initiative soutenue par de grands acteurs industriels.

Dans le cadre de la LinuxCon Europe 2011 de Prague (République tchèque), la fondation Linux vient de lancer le projet LTSI (Long Term Support Initiative).

Un support étendu pour le noyau Linux
Avec la LTSI, le groupe de travail Consumer Electronics au sein de la fondation Linux souhaite proposer des moutures du noyau Linux disposant d’un support technique d’une durée compatible avec les besoins des concepteurs de produits électroniques.

Ces derniers souffrent en effet du rythme de développement rapide de Linux, où chaque nouvelle version en pousse une autre vers la sortie. Ainsi, le noyau Linux utilisé dans certains produits électroniques n’est souvent plus maintenu, alors même que l’article est en question est toujours en vente.

Avec ce projet LTSI, une mouture du noyau Linux sera sélectionnée chaque année. Elle disposera alors d’une assistance technique de deux ans.

Un effort commun, pour faciliter le travail des industriels
Aujourd’hui, les grands acteurs du monde de l’électronique assurent déjà la correction de bogues dans des versions non supportées du noyau Linux. Ce travail effectué isolément mène toutefois à une duplication inutile des efforts. La LTSI permettra de rationaliser ce processus, qui sera assuré directement par une communauté d’entreprises, au bénéfice de tous.

Le projet LTSI est aujourd’hui soutenu par des firmes locomotives comme Hitachi, LG Electronics, NEC, Panasonic, Qualcomm Atheros, Renesas Electronics, Samsung Electronics, Sony et Toshiba.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur