La fondation Linux veut attirer les développeurs vers le monde ‘open source’

Logiciels

À cet effet, elle met en place un programme de formation qui permettra de dénicher de nouveaux talents

Le marché Linux explose, aussi bien dans le domaine des serveurs (il devrait atteindre les 50 milliards de dollars d’ici trois ans) que dans celui des technologies embarquées. La place de marché Odesk (destinée aux travailleurs indépendants) a constaté une hausse de 1400 % des offres de postes Linux depuis 2006.

Forte de ce constat, la fondation Linux se doit de réagir pour répondre à la pénurie programmée de personnel dans le monde Linux. “Nous collectons des retours d’expérience en provenance du monde entier, démontrant l’augmentation du nombre de déploiements Linux et le besoin de plus en plus fort de trouver de nouveaux talents dans le domaine du développement logiciel sous Linux”, déclare Jim Zemlin, directeur exécutif à la fondation Linux. “Nous croyons que laLinux Foundationpeut fournir un environnement au sein duquel les élèves pourront profiter du savoir-faire des membres les plus influents de la communauté, et ainsi orienter leur carrière vers des secteurs plus lucratifs.”

La fondation Linux lance ainsi un programme de formation, dont la première session sera organisée lors du Collaboration Summit, qui prendra place du 8 au 10 avril à San Francisco. Elle portera sur le développement d’applications sous Linux, celui de pilotes et le travail sur le noyau Linux. D’autres sessions seront organisées lors du End User Summit et de la LinuxCon. Plus de détails se trouvent sur cette page web.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur