La fondation Symbian soutient le manifeste Open Cloud

Réseaux

La fondation Symbian soutient publiquement le manifeste de l’open cloud et s’engage à plonger dans les profondeurs du «nuage».

La fondation Symbian a jeté son dévolu sur le manifeste de l’open cloud ( Open Cloud Manifesto ) en affirmant que le document peut aider à diriger un environnement cloud plus ouvert.

Dans un billet du 1er Juillet, le responsable de l’IT chez Symbian, Ian McDonald, écrit: « Avec la popularité montante du cloud computing, il y a un réel besoin d’avoir recours à un cloud ouvert et libre et non pas un cloud propriétaire et fermé. »Symbian est donc devenu un supporter officiel du manifeste Open Cloud. La ligne de conduite de ce manifeste est que « le cloud doit être ouvert». Et souligne les défis que doivent affronter les entreprises qui veulent tirer parti du cloud.

Sur le site, le manifeste est décrit ainsi: « Le manifeste de l’Open Cloud établit un ensemble de principes qui garantit que les entreprises bénéficieront du choix, de la flexibilité et de l’ouverture à travers le cloud computing. Alors que le cloud computing peut avoir un impact positif sur les organisations, il y a aussi un risque d’enfermement et de perte de flexibilité si les standards ouverts appropriés ne sont pas identifiés et adoptés. »

Ian McDonald affirme que Symbian est un grand utilisateur du cloud computing et qu’il va bientôt profiter au maximum de cette technologie. « Chez Symbian, nous utilisons le cloud grâce à un large panel de fournisseurs – plus de vingt – et nous ne faisons même pas tourner nos propres serveurs de fichiers ou d’e-mail! Symbian Ideas, Symbian Horizon et ce blog fonctionnent grâce aux infrastructures du cloud et nous planifions de déplacer tous nos sites dans le cloud dans les prochains mois.»

De plus, Ian McDonald affirme que Symbian est une entreprise profondément ouverte. « Notre calendrier de travail, le processus décisionnel (y compris les conseils) et tous notre code sont ouverts », précise-t-il dans son blog. « Nous supportons le manifeste de l’Open Cloud qui participe à garantir que différentes offres de cloud peuvent fonctionner ensemble et qu’elles reposent sur des standards ouverts. »

(Adaptation française d’un article de EweekEurope.co.uk.)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur