La France à la traîne sur le très haut débit mondial

Logiciels

Le très haut débit s’installe dans tous les pays, mais à des vitesses différentes. Quant à la France, positionnée sur la fibre optique, elle reste très loin de la FTTH/B.

« Au-delà des chiffres, qui reflètent la situation actuelle, plusieurs annonces faites soit par des opérateurs privés, soit par des gouvernements, confirment l’intérêt général pour le très haut débit », souligne Roland Montagne, du centre d’études et de conseil l’Idate.

Le directeur de la Business Unit Telecom de l’Idate va dans le sens des tendances mises à jour par l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) pour ces derniers mois en France. Sur le territoire national, on compte aujourd’hui plus de 20 millions de foyers reliés à Internet en haut et en très haut débit. Au 4e trimestre 2009, le nombre d’abonnés Internet était même en hausse de 8,2% par rapport à la même période en 2008 (18,8 millions).

Par contre, sur les 20,06 millions de foyers abonnés en France, la fibre optique fait figure de parent pauvre. Seuls quelques 308 200 abonnés profitent du très haut débit (FTTH/B, fiber to the home/building). Un chiffre ridicule par rapport à d’autres pays comme le Japon (17,1 millions d’abonnés), la Corée du Sud (9,2 millions) ou les Etats-Unis (5,7 millions) pour ne citer que les trois premiers du classement de l’Idate. La France s’y classe bonne dernière à la dixième place derrière l’Italie (325.000) et la Suède (537.100) notamment.

Selon Valérie Chaillou, consultante senior à l’Idate, « la croissance du marché FTTH s’est en effet confirmée au cours du dernier semestre 2009 puisque l’on compte à la fin de cette année près de 41 millions d’abonnés FTTH/B à travers le monde, ce qui représente une croissance supérieure à 15% sur 6 mois ».

Le nombre de foyers raccordables sera aussi plus élevé dans les pays asiatiques dans les cinq années à venir, rapporte l’Idate. « Fin 2014, on recensera près de 306 millions de foyers raccordables en FTTH/B à travers le monde, dont toujours plus de la moitié seront localisés dans les pays asiatiques et 18% en Europe de l’Ouest. » Et, toujours en 2014, « 18 pays auront un taux de couverture, correspondant au nombre de foyers raccordables sur le nombre total de foyers, supérieur à 50%, soit 10 de plus qu’à fin 2009 ».

La France n’est pourtant pas en retard dans le déploiement de la fibre optique aux yeux de tout le monde. Interviewé par Le Figaro, le directeur général d’Iliad (Free) Maxime Lombardini estimait que «l’arrivée de la fibre optique dans les foyers s’accélère. Après trois ans de travail, la France est à l’avant-garde en Europe, grâce à un cadre réglementaire très abouti qui permet de déployer rapidement des réseaux de fibre optique sans creuser les trottoirs et en réduisant au minimum l’intervention dans les copropriétés grâce à la mutualisation. En outre, ce cadre permet aux consommateurs de choisir librement leur opérateur et leur assure les prix les plus bas d’Europe. »

Classement abonnés THD de l’Idate

Pays Abonnés FTTH/B
Japon 17 140 000
Corée du Sud 9 228 300
USA 5 700 000
Russie 3 040 000
Taïwan 1 675 000
Hong Kong 770 000
Chine 710 000
Suède 537 100
Italie 325 000
France 308 200

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur