La France déconseille l’utilisation d’Internet Explorer

Sécurité

Selon une mise en garde du Certa, le navigateur de Microsoft serait dangereux. La faute d’une faille existant sous les versions 6, 7 et 8 d’Internet Explorer.

Le Certa, Centre d’expertise gouvernemental de réponse et de traitement des attaques informatiques, voit rouge. Dans un avis, le Certa «recommande l’utilisation d’un navigateur alternatif» Internet Explorer au motif qu’il comporte une faille béante, encore non corrigée.

Depuis qu’Internet Explorer est touché par une faille 0-day, les spécialistes de la sécurité mettent en garde contre son utilisation. Le Certa explique que la faille concernée permet d’exécuter un code malveillant lors de la visite d’un site web ou par l’entremise d’autres exploits.

Le laboratoire explique: « Dans l’attente d’un correctif de l’éditeur, Le CERTA recommande l’utilisation d’un navigateur alternatif. Le CERTA rappelle également qu’il est fortement conseillé de naviguer sur l’Internet avec un compte utilisateur aux droits limités et la désactivation de l’interprétation de code dynamique (JavaScript, ActiveX…). De plus, l’activation du DEP (Data Execution Prevention) peut limiter l’impact de cette vulnérabilité. »

Visiblement, l’Allemagne aurait pris les mêmes dispositions. LeMonde.frexplique même que l’Office fédéral allemand pour la sécurité de l’information (BSI) a demandé aux Allemands de cesser d’utiliser Internet Explorer et d’utiliser un navigateur alternatif.

Si la faille vise Internet Explorer 6, 7 et 8, le Certa ne recommande aucune alternative particulière. Firefox, Chrome, Opéra, ou Safari, les utilisateurs ont le choix des armes. Nos lecteurs pourront notamment s’appuyer sur notre dossier navigateurs pour faire leur sélection.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur