La France est championne européenne de l’IPTV

Régulations

Cocorico, les Français sont les champions de la télévision par Internet. C’est du moins ce qu’affirme le cabinet d’études Gartner

L’étude, publiée ce lundi 10 avril par Gartner est surprenante. Un abonné sur deux, à la télévision par ADSL, au sein de l’Union européenne, est Français. D’après ces experts, d’ici à 2010, près de 5 millions de Français passeront par l’ADSL pour regarder la télévision. Ce qui devrait rapporter 682 millions d’euros aux opérateurs télécoms.

Au total près de 17 millions d’européens devraient regarder la télé par Internet soit une croissance annuelle de 58,8%. Autre point clé de cette étude sur la TV via IP (Internet Protocol), d’ici la fin de l’année 2006, 3,3 millions d’européens de l’Ouest vont recevoir la télévision via la prise téléphone. D’après Susan Richardson, une analyste de Gartner, interrogée dans les colonnes du quotidien économique La Tribune :“Près de la moitié des abonnés européens à la télévision sur IP seront basés en France, soit 1,7 million de personnes générant des revenus de 141 millions d’euros”. Cette situation n’est pas le fruit du hasard, mais bien la résultante d’une stratégie ambitieuse de certains FAI (Fournisseur d’accès Internet), comme Free qui est leader dans ce domaine avec déjà 1,1 million d’utilisateurs, talonné par France Télécom qui compte près de 200.000 clients et Neuf Cegetel 60.000. Pour les autres, il s’agit de réagir. Et vite. “Les FAI ne peuvent pas se permettre de reporter les lancements de leurs plates-formes IPTV”, estime Susan Richardson. “Ceux qui reporteront leurs projets à trop longue échéance courront le risque de fragiliser leur position sur le long terme.” Dans son communiqué, Gartner explique cette bonne santé de la TV sur IP par “une politique particulièrement agressive des FAI français, combinée à la bonne qualité du réseau de télécommunication de l’Hexagone.” Reste un léger bémol, puisque Gartner indique également que pour rester compétitifs face aux offres des bouquets satellitaires, les opérateurs français vont devoir proposer des prix avantageux… Pour autant, les futurs potentiels de l’IPTV sont très prometteurs. Tant en terme de contenus que d’audience. Les nouvelles plates-formes notamment développées par Alcatel et Microsoft vont permettre de proposer des contenus fortement personnalisables et interactifs. L’IPTV combiné à la vidéo à la demande risque donc de tuer le modèle classique et linéaire de la télévision.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur