La France franchit les 20 millions d'abonnés Internet

Cloud

Le haut débit constitue plus de 19 millions des accès Internet tandis que la fibre optique reste inférieur à 300 000 lignes au quatrième trimestre 2009.

C’est fait! La France a franchi la barre des 20 millions d’abonnés Internet. Au quatrième trimestre 2009, l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) recense quelques 20,338 millions d’abonnements précisément. En hausse de 8,2% par rapport au quatrième trimestre 2008 (18,8 millions). Un nombre forcément plus élevé aujourd’hui dans les faits, quatre mois après les résultats publié par l’Observatoire des marchés des communications électroniques en France.

Même si la croissance des abonnés Internet ralentit (+455 000 nouveaux abonnés depuis le 3e trimestre 2009, plus de 500 000 entre les 2e et 3e trimestres et plus de 600 000 entre les 1er et 2e trimestres), le nombre de lignes dégroupées ne cesse de croître. Il s’élève aujourd’hui à 7,7 millions, en hausse annuelle de près de 23%. Dans les détails, la progression des lignes totalement dégroupées (basculement en tout IP) dépasse les 30,6% avec 6,4 millions. Elles profitent notamment du ralentissement des lignes partiellement dégroupées désormais fixées à 1,3 million (-4,9% d’une année à l’autre).

Sans surprise, les accès haut débit (ADSL, câble…) constituent la quasi-totalité des accès avec 19,4 millions de lignes. Un chiffre en croissance annuelle de 9,9%. Le très haut débit (fibre optique) continue son bonhomme de chemin avec 288 000 lignes actives contre 165 000 un an auparavant (+74,5%) et 252 000 au 3e trimestre 2009 (+14,3%). Inéluctablement, les accès Internet bas débit continuent de plonger: 652 000 fin 2009 contre 983 000 fin 2008 (-33,7%).

Les revenus Internet des opérateurs frôlent les 1,6 milliard d’euros au 4e trimestr. En hausse de 8,9% essentiellement porté par les accès haut et très haut débit (+11,9% pour 1,4 milliard d’euros) qui compensent largement les pertes du bas débit (-37,5% à 16 millions d’euros) et des services annexes (-9,8% pour 126 millions d’euros). Ces services sont essentiellement constitués des offres d’hébergement et des revenus publicitaires issus des portails et autres sites des opérateurs.

En hausse de 40%, le nombre d’abonnements aux services de télévision par ADSL progresse de manière exponentielle par rapport à la courbe des accès ADSL. Près de 8,7 millions de foyers sont en mesure de profiter désormais des bouquets de chaînes des opérateurs. Soit près de 47% des 18,5 millions de lignes ADSL (qui progressent de 10,1% sur la même période). A noter que ces chiffres recouvrent les abonnements éligibles à la TV sur ADSL, pas forcément activés. Il est donc raisonnable de penser que le nombre d’internautes regardant la télévision depuis la box de leur fournisseur d’accès est inférieur à ce chiffre. Dans quelle proportion? Difficile de répondre, les opérateurs ne sont guère éloquents sur ce sujet…

arcepaccesinternet2009t4.jpg


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur