La France, toujours 4e spammeur de la planète

Sécurité

Le spam fait toujours parler de lui, d’après Sophos, le phénomène est loin d’être endigué et ces maudits courriers non sollicités poursuivent l’invasion de nos boîtes mails

Le spécialiste de la protection des entreprises contre le spam vient de publier les résultats de son enquête sur les douze principaux pays à partir desquels des campagnes de spam ont été émises au cours des trois derniers mois de 2005.

Grâce à son réseau global de “pièges à spam” (“spam traps”) Sophos a réalisé une liste des douze principaux pays émetteurs. Et, première nouvelle, les États-Unis dominent toujours le classement. Pourtant, il faut noter que la part provenant de ce pays diminue significativement, passant pour la première fois sous la barre des 25 % du spam issu d’ordinateurs locaux ou relayé par ceux-ci. Ironie de l’histoire, les analyses de Sophos montrent qu’à la date même où selon Bill Gates le spam devait être éradiqué, la proportion de messages de spam écrits dans d’autres langues que l’anglais continuait d’augmenter. “Les condamnations sévères délivrées par les tribunaux américains semblent avoir un effet dissuasif sur les spammeurs de ce pays”, commente Annie Gay, Directeur Général de Sophos France et Europe du Sud. “On est malheureusement loin des fameuses prédictions de Bill Gates, qui avait annoncé au Forum de Davos 2004 que le spam disparaîtrait en deux ans. Les utilisateurs du monde entier sont toujours bombardés de messages non sollicités, et cette annonce paraît aujourd’hui un peu optimiste !” La grande majorité de ces courriers est diffusée par le relais d’ordinateurs ‘zombies’, piratés via leur infection par des chevaux de Troie, des vers et des virus. L’enquête met également en exergue une hausse significative des messages boursiers dits ‘pump-and-dump’, destinés à gonfler artificiellement le cours de certaines actions avant que les spammeurs les revendent avec profit. S’appuyant sur la loi CAN-SPAM et sur un meilleur partage des informations entre les fournisseurs d’accès Internet (FAI), les États-Unis ont montré la voie en infligeant des peines sévères aux spammeurs condamnés (lire nos articles). Quant aux autres pays du classement, la quantité de spams relayés par la Corée du Sud a chuté de manière importante à 9,7 %, la Chine passant à la deuxième place derrière les USA. La France, elle, conserve la 4ème position, le Royaume-Uni reculant à la 14ème place et disparaissant de la liste des pays cités. Le fait que ce classement regroupe des pays du monde entier exprime bien la nature du problème causé par le spam. Les ordinateurs ‘zombies’, responsables de plus de 60 % des messages de spam diffusés, permettent à leurs auteurs d’échapper aux législations nationales, puisque les uns et les autres ne sont plus situés dans le même pays. La liste des 12 principaux pays relayant du spam

1. Etats-Unis 24,5% 2. Chine (& Hong Kong) 22,3% 3. Corée du Sud 9,7% 4. France 5,0% 5. Canada 3,0% 6 Brésil 2,6% 7. Espagne 2,5% 8. Autriche 2,4% 9. Taiwan 2,1% 10. Pologne 2,0% 11. Japon 2,0% 12. Allemagne 1,8% Autres pays : 20,3% Source: Sophos


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur