La Free Software Foundation récompense l’anonymat en ligne

CloudOpen Source

Rob Savoye (Gnash) et le Tor Project (anonymisation) ont été primés par la Free Software Foundation lors de la conférence LibrePlanet 2011.

Pour la treizième année consécutive, la Free Software Foundation (FSF), fondée rappelons-le par Richard Stallman, vient de remettre ses récompenses. Cette année, la cérémonie s’est déroulée dans le cadre de la conférence LibrePlanet 2011, organisée à Boston (États-Unis) le 19 mars dernier.

Rob Savoye est tout d’abord remercié pour ses travaux, qui ont permis de faire avancer le monde du logiciel libre. Ce programmeur contribue à des projets open source depuis plus de vingt ans : Cygwin, DejaGnu, eCos, Expect, GCC, GDB, Libgloss, Newlib, OLPC… Un vrai hacker comme les apprécie la FSF. Il concentre aujourd’hui ses efforts autour du greffon Flash libre, Gnash, un produit bien connu dans le monde Linux. Rob Savoye succède à John Gilmore, cofondateur de l’Electronic Frontier Foundation et de Cygnus Solutions. Un autre ‘bidouilleur’ de talent.

Le second prix met en avant un projet reconnu pour son intérêt d’un point de vue social et son impact sur la société. L’an dernier, l’Internet Archive avait été primée. C’est aujourd’hui au tour du Tor Project. Ce pilier de l’anonymat sur le web se démarque des produits concurrents par sa grande facilité d’utilisation. Une version prête à l’emploi pour la navigation sur Internet est même disponible. Un projet intéressant à une époque où les tentatives de filtrage du réseau des réseaux tendent à se multiplier.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur