La fusion Cegetel/Télécom Développement bouclée

Cloud

Le nouveau groupe pèsera 1,5 milliard d’euros de chiffre d’affaires

Le processus a été très long mais il arrive à son terme. Le conseil d’administration de la SNCF qui se tient mercredi 9 juillet devrait entériner le mariage de Télécom Développement, filiale commune de la SNCF et de Cegetel, et des activités fixes de Cegetel.

Cegetel et la SNCF détiendront respectivement 65% et 35% du nouveau groupe qui devrait générer à la fin de l’année 1,5 milliard d’euros de chiffre d’affaires. 150 millions d’euros pour l’ADSL Cette fusion était nécessaire. Rappel des faits: Télécom Développement (TD) fournissait un large éventail d’opérateurs téléphoniques. Crise et concentration oblige, à la fin 2002, 80% de l’activité de TD dépendait d’un seul client, Cegetel. Une situation pour le moins inconfortable, surtout du côté de la SNCF. D’où l’idée d’un mariage entre les deux entreprises. La fusion permet de créer un poids lourds du haut débit. Cegetel va poursuivre son développement dans ce domaine en profitant du savoir-faire technique de TD, chargé de l’installation des matériels, les DSLAM. De son côté TD a annoncé qu’il comptait investir 150 millions d’euros dans l’ADSL afin de couvrir toutes les villes de plus de 30.000 habitants d’ici à un an.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur