La géolocalisation connaît une croissance insolente

Régulations

Adoptée en masse par les consommateurs, la géolocalisation se trouve de plus en plus de nouveaux débouchés et ne laisse personne indifférent

Au départ, elle faisait la joie de quelques précurseurs. Aujourd’hui, elle est quasiment partout. La géolocalisation, notamment embarquée dans les véhicules ou dans les téléphones portables via l’Internet mobile, est une application plébiscitée par les consommateurs grand public ou professionnels.

Le marché explose grâce notamment à une baisse continue des prix. Une baisse qui s’accélère depuis un an. Sur le seul marché des GPS embarqués, ce sont 6 millions de terminaux qui devraient être vendus en 2005 en Europe et environ 8 millions en 2006. Dans le même temps, les champs d’application de la gélocalisation se multiplient. “L’intérêt est croissant”, souligne Patrice Coyault, Directeur d’Andrew France, fabricant de systèmes de géolocalisation mobile. “Il y a bien sûr la navigation embarquée qui aujourd’hui est le marché le plus connu. Mais la géolocalisation s’adapte aujourd’hui à de nouveaux secteurs comme les services d’urgence, la sécurité, la surveillance des personnes ou des objets, la publicité localisée, l’optimisation des équipements etc”, souligne-t-il. Sécurité, urgences: des marchés porteurs Andrew, entreprise américaine qui vend des solutions aux opérateurs mobiles ou aux OEM estime que de nombreuses applications déjà déployées aux Etats-Unis devraient prendre leur essor en Europe et en France. “Les Etats-Unis sont précoces en matière de géolocalisation des services d’urgence, ils ont mis en place un cadre réglementaire favorisant l’adoption des systèmes. Nous sommes d’ailleurs fournisseur de la police au niveau national. C’est ce cadre réglementaire qui manque encore en France”, explique Patrice Coyault. Urgence mais aussi sécurité. Andrew mise beaucoup sur ce marché de la surveillance des objets et des personnes. “La traçabilité est aujourd’hui une demande forte des gouvernements, notamment face aux menaces terroristes”, déclare le Directeur France. Qui évite de donner des détails… Ces questions sont en effet sensibles et posent des problèmes au niveau des libertés individuelles. Andrew explique juste travailler sur des solutions innovantes qui n’englobent pas le bracelet électronique qui aujourd’hui fait débat. Potentiellement très porteur, le service aux opérateurs télécoms est actuellement en train de se développer selon Andrew. Il s’agit en fait de solutions d’optimisation des réseaux. Au lieu de mesurer le réseau à partir d’une station fixe, la solution permet de croiser plusieurs types d’informations à partir de la géolocalisation. Michelin contre TomTom Si les nouveaux champs d’application pointent à l’horizon, les marchés classiques de la géolocalisation poursuivent leur insolente croissance. Ainsi, le groupe Michelin va se lancer, à travers sa filiale ViaMichelin, dans les terminaux de de navigation GPS (il proposait jusque-là des solutions logicielles intégrées aux PDA et Pocket PC). Il vendra, à partir de mi-novembre, sous le nom de X-930, un appareil ultra-léger (134 grammes) de 12x7cm qui pourra calculer itinéraires et vitesse et être enrichi par internet, par exemple avec des cartes des radars. ViaMichelin vise une part de 12% des navigateurs portables, soit sensiblement la part qu’il a conquise dans le marché des PDA. Le marché de la navigation GPS en Europe, actuellement dominé par le néerlandais Tom-Tom, suivi par le néo-zélandais Navman, a des perspectives de croissance énormes : le pourcentage de voitures équipées n’est encore que de 5%. Un sous-équipement qui intéresse aussi les loueurs de voitures. Ainsi, le géant Hertz va équiper ses automobiles du système de navigation Hertz NeverLost Portable, conçu par Magellan. Il sera proposé dès le mois d’octobre aux clients de Hertz dans cinq pays : la France, l’Italie, l’Allemagne, le Royaume-Uni et les Pays-Bas. Courant 2006, Hertz NeverLost Portable sera disponible dans 27 pays au total. Il sera disponible ‘à la demande’ à partir de 10 euros TTC par jour sur l’ensemble du parc de véhicules de locations Hertz.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur