La globalisation des réseaux sociaux est… vertigineuse

Régulations

La Toile d’araignée n’a jamais aussi bien porté son nom … Une étude de
ComScore met en exergue l’expansion des sites de réseau social au niveau mondial

En juin 2007, le géant du réseau social, MySpace.com, a attiré globalement plus de 114 millions de visiteurs âgés de 15 ans et plus ce qui représente une augmentation de 72% par rapport à l’année précédente.

De son côté, Facebook.com a connu une croissance encore plus forte durant la même période, avec une augmentation de 270% représentant 52,2 millions de visiteurs uniques.

Bebo.com (croissance de 172% pour atteindre 18,2 millions de visiteurs) et Tagged.com (croissance de 774% pour atteindre 13,2 millions de visiteurs) ont aussi connu des augmentations de cet ordre de grandeur.

“Le réseau social a vraiment pris son envol sur le plan mondial, l’année dernière”, explique Bob Ivins, vp exécutif du développement international de comScore.

“Au niveau mondial, des centaines de millions de personnes visitent les sites de réseau social chaque mois, et plusieurs d’entre eux quotidiennement. Ceci suggère que les réseaux sociaux ne représentent un simple engouement éphémère, mais bel et bien une activité sociale en train de se tailler une place permanente dans la structure de l’Internet mondial”, précise Ivins

MySpace champion américain : Bebo leader européen

La popularité des différents réseaux sociaux peut varier fortement d’une région à l’autre. Par exemple, les audiences des deux sites MySpace.com (62 %) et Facebook.com (68 %) proviennent aux deux tiers de l’Amérique du Nord. Néanmoins, chacun de ces sites a déjà amassé une importante base internationale de visiteurs et ne montrent aucun signe de ralentissement dans leur expansion mondiale.

Bebo.com est particulièrement fort en Europe, avec environ 63 % de ses visiteurs de ce continent. Par contre, Orkut est solidement installé en Amérique Latine (49 %) et Asie-Pacifique (43 %). Friendster est un autre site ayant une part importante de ses visiteurs (89 %) dans la région Asie-Pacifique.

Par contre, Hi5.com et Tagged.com semblent avoir une répartition plus équilibrée de leurs bases de visiteurs respectives, avec au moins 8 % de chacune des cinq grandes régions mondiales.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur