La guerre des prix plombe AMD

Cloud

Troisième perte trimestrielle consécutive pour le concurrent d’Intel

Après les résultats jugés décevants d’Intel, c’est au tour de son challenger AMD (Advanced Micro Devices) d’annoncer ses performances trimestrielles. Et la bilan est une nouvelle fois négatif.

Engagé dans une guerre des prix sans merci contre son concurrent, le fondeur affiche une nouvelle perte trimestrielle, la troisième en trois trimestres. Elle s’établit à 600 millions de dollars, soit 1,09 dollar par action, à comparer à un bénéfice de 88,9 millions (18 cents/action) sur la période correspondante l’an dernier.

AMD a subit une perte de 611 millions de dollars au premier trimestre et de 576 millions au quatrième trimestre de l’exercice 2006.

Hors éléments exceptionnels, comme les charges de restructuration et les indemnités de départ de salariés, AMD affiche une perte nette de 92 cents par action. Les analystes tablaient sur une perte par action de 80 cents selon Reuters Estimates.

Le groupe a par ailleurs subi des charges exceptionnelles de 130 millions liés au rachat du groupe ATI, de 31 millions dus aux charges de stock-options, et de 16 millions liés aux départ de salariés.

Néanmoins, le chiffre d’affaires a augmenté de 13% à 1,38 milliard de dollars, contre 1,25 milliard attendu par le marché.

La guerre des prix impacte évidemment la marge brute qui ressort à 34% pour le deuxième trimestre, contre 57% un an plus tôt. Elle est toutefois remontée de trois points par rapport aux trois premiers mois de l’année.

“Même si nous avons fait des progrès solides au deuxième trimestre sur un certain nombre de fronts, nous devons améliorer nos résultats financiers” , a déclaré dans un communiqué le directeur financier d’AMD, Robert Rivet.

Rappelons qu’Intel annoncé ce mardi un bénéfice trimestriel en hausse de 44%, à 1,3 milliard de dollars. Il contrôle 80% du marché des microprocesseurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur