La Hadopi 3 au menu de l’Elysée

Sécurité

A l’occasion d’un déjeuner à l’Elysée avec un parterre de bloggeurs et dirigeants d’entreprises, Nicolas Sarkozy évoque une évolution de la loi anti-téléchargement illégal Hadopi.

Nicolas Sarkozy a réuni un parterre d’entrepreneurs et de bloggeurs influents* lors d’un déjeuner, jeudi 16 décembre. Si les discussions ont portés principalement sur la création d’un Conseil national du numérique, mesure qui figurait déjà dans le programme France Numérique 2012 présenté en 2008 par Eric Besson (de retour au Numérique après son passage à l’Identité nationale), le président de la République a évoqué un troisième volet à la loi anti-téléchargement illégal Hadopi, rapporte ITespresso.fr.

Selon le témoignage de Maître Eolas (avocat et blogueur), le chef de l’Etat a évoqué une nouvelle mouture de la loi anti-piratage numérique qui « ne sera pas faite pour aggraver la répression, mais pour en faire quelque chose de plus présentable ». Toujours selon ses propos recueillis par l’AFP, « le président comprend que le système d’Hadopi est inefficace et mal perçu ».

L’actuelle loi Création et Internet sera donc peut-être à évoluer. Néanmoins, nul ne sait dans quel sens et quand. Pas de quoi s’emballer pour l’heure.

* Jean-Baptiste Descroix-Vernier (Rentabiliweb), Jacques-Antoine Granjon (Vente-privée.com), Daniel Marhely (Deezer.com), Xavier Niel (Iliad), Jean-Michel Planche (Witbe), Eric Dupin (Presse-Citron.net), Maître Eolas (avocat) et Nicolas Vanbremeersch (meilcour.fr, Spintank).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur