La haute densité par chambres de 100 m2 chez Internet.fr

Réseaux

L’hébergeur de serveurs dédiés a inauguré en France le système de baies en couloir NetShelter d’APC. Dominique Morvan, son dg, dresse le bilan

Internet.fr s’est spécialisé dans l’hébergement d’applications e-commerce et autres sur serveurs Dell dédiés, rackables, dual ou quadri-processeurs, réclamant une disponibilité 24 h/24 de 99,5 à 99,9 %. Mais qui dit serveurs dédiés, dit possibilités très limitées de réduction de la consommation électrique par la virtualisation. « Nos clients (Florajet, Spartoo, Nouvelles Frontières, mais aussi des banques, des compagnies d’assurances et des industriels), explique Dominique Morvan, dg, acceptent à la rigueur de virtualiser des composants de leurs applications, mais pas du tout avec d’autres clients. »

Pour réduire sa facture EDF, l’hébergeur a donc du jouer sur deux autres leviers : le refroidissement et la régulation électrique. Avec des baies classiques, ventilées par le haut ou par le bas au moyen de compresseurs à eau, il s’est en effet rendu à l’évidence que la climatisation accroît la consommation électrique de 80 % par serveur. Pour diminuer ce surcoût, Internet.fr a fini par adopter, parmi les premiers en France, le nouveau concept d’APC. Celui-ci consiste à compartimenter le plateau technique disponible en salles blanches maçonnées d’une centaine de m², juste assez grandes pour accueillir chacune un « couloir » d’une trentaine de mètres de longueur, confinant en face à face deux rangées de 17 baies APC NetShelter, pas plus. Ces couloirs se dispensent de faux plancher et de faux planchon, puisque les baies NetShelter intègrent leurs propres chemins de câbles électriques et réseaux et leurs propres circuits de réfrigération, dont l’eau froide est toujours produite par des compresseurs à eau, mais également, à la mauvaise saison, à partir de l’air extérieur (free cooling).

Le nouvel entrepôt de 500 m² utiles, dont Internet.fr a pu faire l’acquisition à Massy, à quelque 500 m de ses deux data centres déjà existants, a ainsi été subdivisé en 5 chambres d’une centaine de m² chacune. L’une d’elle est déjà en opération, la 2e est en cours de finition, deux autres pourront accueillir les nouveaux clients à l’horizon 2010-2012 et la dernière a été réservée aux équipements réseaux.

Internet.fr a d’autre part renoncé aux batteries en plomb, appelées à pallier les coupures de courant éventuelles le temps que les groupes électrogènes de 600 kW (un par salle) montent en charge. Il les a remplacés par des onduleurs à volant d’inertie Caterpillar de 400 kW (un par générateur), dont la durée de vie est plus longue et dont le recyclage est moins problématique. Résultat, au bout d’un an de fonctionnement : le nouveau système de refroidissement consomme effectivement deux fois moins d’énergie par serveur qu’avant. « Mais nous avons encore besoin d’affiner nos mesures, complète Dominique Morvan, car nous observons des pics de consommation que nous ne nous expliquons pas. » Internet.fr se propose aussi de mettre l’air chaud rejeté à la disposition du voisinage (écoles, piscines, serres…). Avis aux amateurs…

____________________

Audio-Cast Dell

Vous souhaitez plus d’informations sur la simplification des infrastructures et sur les serveurs lames ? Découvrez comment le nouveau système M1000e de Dell permet de réduire considérablement vos coûts de possession et d’utilisation d’un serveur lame.

Inscrivez-vous vite à cet audio-cast


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur