La Hongrie investit 15 millions d'euros dans l'open source

Logiciels

Le gouvernement hongrois lance un vaste programme de création de logiciels open source, en débloquant un budget de 14,65 millions d’euros. Ce contrat record a été remporté par Ingres et FreeSoft.

Ingres Corporation et FreeSoft Plc (qui conduit un consortium de sociétés locales) viennent de décrocher un contrat record de 4 milliards de forints hongrois, soit environ 14,65 millions d’euros. Le gouvernement hongrois est à l’origine de ce contrat, qui porte sur la création de solutions open source. Le but est ici de sortir de la logique du logiciel propriétaire.

« À mes yeux, les dirigeants hongrois montrent à l’Union européenne qu’il existe une abondante concurrenceopen sourcesur le marché à l’heure actuelle. Je prévois que cette tendance se confirmera et que de plus en plus de gouvernements et d’administrations suivront l’exemple hongrois. Ils bénéficieront ainsi des économies inhérentes à l’open source», déclare Roger Burkhardt, CEO d’Ingres.

Cet appel d’offres ne porte pas sur la fourniture d’un unique logiciel, mais sur l’écriture de plusieurs applications open source, et ce, pendant une durée de quatre ans. La base de données d’Ingres ayant été retenue, nous pouvons présumer que ces travaux porteront essentiellement sur des solutions d’infrastructure.

L’éditeur hongrois FreeSoft se félicite de ce succès, l’action de la compagnie ayant grimpé de 60 % après l’annonce de l’attribution de ce marché. « Cela confirme que l’heure du logicielopen sourceest venue et que cette activité continuera à aller de l’avant », conclut Ilona Eck, CEO de FreeSoft.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur