La justice russe enquête sur un site de musique trop généreux

Sécurité

Sommes nous à la veille d’un revirement dans la lutte contre les sites Web pirates russes ? A la demande de l’IFPI, la Justice et la police russe mènent une enquête contre le site Allofmp3.com

Le site russe Allofmp3.com propose le téléchargement payant de musique. Il a soulevé l’attention de l’industrie musicale avec son format MP3 et ses prix exceptionnellement bas.

Allofmp3.com propose en ligne de la musique au format MP3, sans protection des droits afférents, et au prix de 5 cents le titre. A comparer aux 99 cents demandés par les sites de téléchargement ! Le site propose aussi du téléchargement au volume, au prix de 1 cent le Mo. La IFPI, International Federation of the Phonographic Industry, basée à Londres et qui représente l’industrie du disque à l’international, soupçonne une infraction au copyright à grande échelle. Le site russe, qui fait payer à ses clients de la musique en ligne, ne bénéficierait d’aucune autorisation, et surtout ne respecterait ni les droits russes et ni les droits internationaux. Un procureur moscovite a entendu la plainte, et ordonné le 8 février dernier à la police de Moscou d’enquêter. Il a jusqu’au 10 mars prochain pour décider de poursuivre la procédure et d’entamer des poursuites criminelles. Allofmp3.com affirme que sa distribution est légale, et qu’il bénéficie d’une licence auprès de l’organisation russe pour le multimédia et les systèmes numériques, qui représenterait des auteurs de chansons. Sans préjuger des suites qui seront données à l’affaire, la IFPI se félicite de la tournure des événements, et espère bénéficier d’un accueil plus favorable qui pourrait être donné par la justice et la police russe à ses plaintes. Selon la fédération, en Russie le taux de piratage de la musique serait de l’ordre de 64%, ce qui semble bien faible au vu des innombrables sites pirates que l’ex bloc soviétique héberge !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur