La Kindle Fire d’Amazon s’impose sur le marché des tablettes Android

MobilitéOS mobilesPoste de travailTablettes

Lancée en novembre, la tablette Kindle Fire a rapidement trouvé son public, ce qui offre une plus grande visibilité à Android, mais moins à Samsung.

Au cours du quatrième trimestre 2011, près de 27 millions de tablettes ont été vendues, selon le cabinet Strategy Analytics. En hausse de 150 % sur la période face aux 10,7 millions de fin 2010. Si l’iPad continue de s’imposer avec 58 % des ventes et 15,4 millions d’exemplaires vendus sur le trimestre, les produits Android prennent du poids. Lequel est passé de 29 % en 2010 à 39 % du marché en 2011. Pas moins de 10,5 millions d’ardoises tactiles Android ont trouvé preneur sur l’année écoulée.

Mais à la différence d’Apple, nombreux sont les acteurs à se positionner sur l’offre Android. Samsung en premier lieu, mais aussi Amazon. Avec la Kindle Fire, lancée début décembre, le cybermarchand semble rapidement s’imposer sur le secteur.

Flurry Analytics rapporte ainsi que les applications utilisées depuis une Kindle Fire constituent 36 % de l’ensemble des usages des tablettes Android en janvier 2012. Soit autant que Samsung qui en novembre, juste avant le lancement de l’offre Amazon, s’octroyait 63 % des applications lancées. À noter que les résultats sont à relativiser puisque les mesures sont effectuées à partir des témoins que Flury installe dans les applications de ses partenaires et dont l’ensemble de l’offre représente 20 % de l’ensemble des sessions des utilisateurs pour 90 % des tablettes du marché.

70 millions de tablettes en 2011

Il faut dire qu’à 199 dollars (un peu plus de 150 euros), la tablette d’Amazon est particulièrement attractive. Du coup, l’on achèterait 2,53 plus d’applications (payantes, donc) avec la Kindle Fire que depuis la Galaxy Tab. De quoi susciter l’intérêt des développeurs pour la plate-forme du marchand en ligne qui s’était distingué de la stratégie globale en proposant son propre « Amazon App Store for Android ». Une offre également favorisée par la richesse (en titres anglais) de la bibliothèque numérique du marchand.

Globalement, 2011 a confirmé la naissance du marché des tablettes démocratisé par l’iPad d’Apple en 2010. Le marché a totalisé près de 70 millions d’unités, soit une explosion de 260 % par rapport aux 18,6 millions de 2010. À noter que, si Microsoft est peu visible sur le secteur, il détient néanmoins 1,5 % de l’offre mondiale grâce aux 500 000 tablettes sous Windows vendues. Une part qu’il espère étoffer avec l’arrivée de Windows 8 prévue pour le deuxième semestre.

Crédit photo : Amazon


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur