La lampe qui rend heureux

Régulations

Un producteur de lampes et un pôle de recherches italien tentent la mise au point d’ une lampe qui suivrait nos humeurs  

Déprimé par les sombres journées de novembre ? Une lumière chaleureuse se diffuse immédiatement. Votre lampe favorite s’occupe de vous. Tel est du moins le projet d’Artemide, un fabricant de lampes renommé, qui s’est associé avec le Cefriel, une sorte de pôle de compétitivité à l’italienne basé en Lombardie, qui mêle universités et entreprises privées, .

L’objectif principal d’Artemide” explique Alfonso Fuggetta, représentant du Cefriel, dans le quotidien La Stampa du 26 novembre “est de créer un système sophistiqué, capable de gérer l’exposition lumineuse en fonction de l’état émotionnel de la personne, pour influencer la qualité de son environnement et améliorer son bien être“.

Pour ce, faire, explique Alfonso Fugetta, les équipes de chercheurs des universités qui participent au projet se sont appuyées sur des études qui établissent un lien entre “l’état émotionnel d’une personne, et les signaux biologiques qu’elle émet “.

D’après le site du Cefriel, le projet est déjà bien avancé: les chercheurs ont mis au point un système qui dresse le profil émotionnel d’une personne en mesurant des paramètres tels la température ou le rythme cardiaque. D’après les chercheurs, en effet, une micro hausse de la température corporelle est souvent due à un état émotif particulier. Et ils font la même analyse d’une micro accélération du battement cardiaque. Les universitaires ont également élaboré un algorithme de reconnaissance qui, après avoir décodé les signaux biologiques, les traduit en profils émotionnels.

Aujourd’hui, il leur reste à inventer le moyen d’activer la combinaison lumineuse la plus appropriée en fonction de l’humeur détectée. Et à résoudre un autre casse tête: comment faire réagir la lampe, si un gai luron et le renfrogné de service surgissent dans la même pièce ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur