La Mairie de Montbéliard passe à la ToIP

Régulations

Fière de son marché de Noël, de sa fameuse saucisse et de son vin chaud, la ville de Montbéliard peut dorénavant célébrer son nouveau réseau de téléphonie sur IP qui vient remplacer une ancienne architecture qui datait de 1992…

Montbéliard – Particularité de ce déploiement, la collectivité a décidé d’externaliser la gestion de ce nouveau service. Elle a ainsi confié le déploiement de ce réseau de ToIP à Alcatel Lucent et Clemessy Telecoms, un intégrateur certifié ISO 9001 qui couvre l’Alsace et la Franche Comté. L’engagement signé porte sur une période de quatre ans.

L’externalisation de la téléphonie a soulevé de nombreuses questions au sein de la DSI de la Mairie, car il s’agissait d’établir une solide relation de confiance avec le prestataire, et de faire rentrer un contrat d’externalisation dans le formalisme du marché public. Bien entendu, si cette approche est une première pour une mairie c’est parce qu’elle comporte des avantages.

Elle apporte non seulement une plus grande flexibilité de l’évolution des équipements, une baisse des frais généraux et une notion de développement durable, mais aussi un meilleur suivi de la fiabilité du système et une mobilité accrue…

“Nous voulions passer sur les services et ainsi pouvoir suivre au plus près l’évolution des télécommunications. Externaliser cela permet aussi de pouvoir faire appel à des experts et ainsi d’être toujours à la pointe” explique Gilles Parisot, Directeur du service SI de la ville de Montbéliard.

Autre argument en faveur de l’externalisation de la téléphonie, le souci de bonne gestion de la mairie. Elle doit en effet optimiser et lisser ses dépenses et continuer à être à la pointe des technologies tout en respectant un budget souvent serré. “Nous avons gagné 20% en terme de temps concernant les réparations des problèmes du réseau” poursuit Parisot.

L’offre de Clemessy repose sur le principe du loyer qui est établit à partir du nombre d’accès et du nombre de terminaux IP utilisés. A l’heure actuelle, le loyer est d’environ 5.800 euros par mois. Notons un point intéressant de l’offre de Clemessy Télécommunication, le groupe organise en effet tous les deux mois un comité de surveillance qui a trois fonctions principales.

Il doit permettre d’analyser les performances, déterminer la pertinence des réseaux d’exploitation, et faire une veille technologique afin de proposer à la mairie des solutions toujours plus performantes économiques et écologiques.

L’enjeu principal pour la mairie était de permettre l’optimisation de l’usage de ses équipements téléphoniques qui se répartissent sur plus de 10 sites principaux pour un total de 25 services. Rappelons que la Mairie doit être en mesure de répondre à de nombreuses demandes (questions administratives…), et par conséquent de router correctement les appels vers les services appropriés.

Pour ce qui est des garanties apportées par Clemessy, l’intégrateur a une obligation de résultats et de performances de plus de 99%. Il doit également être en mesure de réparer une panne 24h/ 24 et 7jrs/ 7.

L’offre de l’intégrateur local, repose sur les technologies Alcatel Lucent et notamment sur l’OmniPCX Enterprise installé dans les locaux de la mairie et qui est relié par un réseau de fibre optique privé à cinq IP Media gateway repartis sur les sites stratégiques de la commune. L’accès en situation de mobilité est assuré par des bornes DECT d’Alcatel Lucent. Au total 450 terminaux ont été déployés.

Pour le président de l’intégrateur Clemessy Telecoms, Francis Martin: “Notre ambition était d’amener de la robustesse et de la fiabilité au réseau téléphonique de Montbéliard mais aussi de proposer de nouvelles fonctionnalités aux fonctionnaires et aux administrés. Avec cette nouvelle architecture, la DSI de la maire n’a plus à se préoccuper des tâches de maintenance, et elle peut davantage se focaliser sur sa mission de service public.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur