La majorité des hackers sévirait au Brésil ?

Sécurité

Info ou intox, c’est la conclusion assez surprenante des autorités du pays

Qui sont les pirates informatiques? Difficile à dire compte tenu de leur discrétion. L’imagerie populaire veut qu’ils soient en majorité américains ou européens. L’arrestation de Sven J a ainsi montré que l’Allemagne compte de grands réseaux de pirates comme SkyNet. Un réseau responsable selon les éditeurs de sécurité des virus les plus virulents de l’année 2004: Sasser et NetSky.

Mais selon la police fédérale brésilienne, 80% des pirates dans le monde se trouveraient au Brésil. Une information reprise par l’AFP. Au Brésil, les fraudes financières par l’intermédiaire de l’internet et des courriers électroniques dépassent maintenant en valeur le produit des attaques contre les banques”, a déclaré le commissaire Paulo Quintiliano, coordinateur de la première Conférence Internationale sur la cybercriminalité, à sont ouverture. Une conclusion tout de même assez curieuse. Pour Michel Lanaspèze, responsable marketing chez Sophos, “ce taux de 80% me surprend beaucoup, ne s’agit-il pas d’un canular?”. Et de poursuivre: “Excepté le cas de Sven J, il est très difficile de dire d’où viennent les pirates. On ne sait pas comment a été établi ce pourcentage, quelles sont les sources. Mais 80% nous paraît énorme, d’autant plus que nous n’avons jamais observé de messages brésiliens dans les codes sources des virus que nous observons.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur