La Manche teste l’ADSL via la boucle locale électrique

Régulations

Techniquement ça marche… reste aux FAI de proposer des offres tarifaires adaptées

Aujourd’hui, l’usage du haut débit et de l’ADSL s’est banalisé. Dans les esprits car dans les faits, seulement 1,7 million de Français sont abonnés à l’ADSL et de très nombreuses régions ne sont pas couvertes par cette technologie. Et ces régions s’impatientent.

Différentes alternatives existent: le satellite, le Wi-Fi, le câble, la BLR… Par ailleurs, les régions peuvent désormais jouer le rôle d’opérateur. C’est le choix du Conseil régional de la Manche qui, en outre, à choisi une alternative encore peu connue, celle de la boucle locale électrique. La technologie des courants porteurs en ligne (CPL) permet le transport de données numériques sur ligne électrique. Grâce au maillage très dense du réseau électrique français, aucune région n’est isolée. Et il n’y a pas d’investissements en câblage… Simplicité Chez l’utilisateur, un modem vient se brancher sur le port USB ou le connecteur Ethernet du micro-ordinateur, reliant celui-ci au Net via la prise électrique. Sans coût de câblage et avec un investissement minime pour l’utilisateur, il est ainsi possible de créer rapidement des réseaux locaux électriques. Une première expérience se déroule actuellement dans la petite ville de la Haye-du-Puits (2.500 habitants). L’ADSL y est acheminé par le réseau électrique. Et ça marche: sept entreprises ou établissements publics et une douzaine de particuliers surfent à grande vitesse et gratuitement sur le Net depuis cet été, avec une prévision de 100 utilisateurs pour la fin d’année. Nouvelles expériences Ce premier succès donne des idées. Deux nouvelles boucles locales électriques devraient être mises en place par le Conseil et son prestataire technique, Schneider Electric. Elles seront déployées à Agon-Coutainville (20 000 personnes) et à Cherbourg-Octeville (plus de 120 000 habitants). L’investissement est évalué à 900.000 euros. Si techniquement la boucle locale électrique semble aisée à mettre en place, il reste à packager des offres commerciales pour les utilisateurs. C’est le rôle des Fournisseurs d’accès à Internet. Mais pour l’instant, les FAI n’ont pas encore fait de propositions. Cela ne saurait tarder. Boucle locale électrique, quel débit? quel sécurité?

Selon les prestataires techniques qui proposent cette alternative à l’ADSL, la boucle locale électrique est désormais une technologie maîtrisée et sécurisée.

Au niveau des débits, ils sont de l’ordre de 20 à 25 Mbit/s pour un réseau local électrique ou de 1 Mbit/s pour un particulier connecté à Internet via sa prise électrique.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur