La marché de la sécurité reste très ouvert

Sécurité

Gartner révèle dans son étude les parts de marché des logiciels de sécurité, détenus par les cinq leaders.

Les cinq leaders du logiciel de sécurité ne détiennent que 44,3 % des 16,5 milliards de dollars générés par ce marché en 2010, d’après le cabinet Gartner.
Par l’ordre d’importance du chiffre d’affaires, Symantec, McAfee, Trend Micro, IBM et CA, avait engrangé 60 % des parts de ce marché en 2006.

Un marché fragmenté…
« Le marché de la sécurité de l’information est continuellement dans un état de consolidation, mais même l’activité intense en fusion-acquisition (M&A) n’a pas mis fin à la fragmentation du marché, » déclare Ruggero Contu, chargé d’études chez Gartner.
« L’expansion et l’innovation du marché ont souvent lieu suite à l’entrée de nouvelles start-ups sur le marché. Ces dernières apportent des solutions et des technologies innovantes pour répondre aux exigences de l’utilisateur final, à elles-mêmes  alimentées suite à de nouvelles menaces, le plus souvent introduites par des cybercriminels qui profite des nouvelles vulnérabilités créées par les changements de l’écosystème informatique.»

… et dynamique
D’après Gartner, le marché est loin d’être consolidé. Dans une telle situation, le “top five” d’un marché devrait détenir au moins 60 ou 70 % des parts de ce marché.
La principale raison de cette tendance est que les leaders du marché des logiciels de sécurité perdent du terrain au profit des nouveaux arrivants. La plupart sont des start-ups qui développent de nouvelles solutions destinées aux nouvelles menaces.

Crédit photo logo : © Beboy – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur