La mémoire plastique, économique

Régulations

HP et l’université de Princeton transforment un substrat de pétrole, vulgairement du plastique, en solution économique de stockage du futur

Un film de plastique et de silicium, issu d’un substrat de pétrole, traversé par un courant électrique au travers d’un fusible polymère qui en modifie sa conductivité, se transforme en unité de stockage non réinscriptible. Une base de stockage qui se révèle économique et empilable.

C’est du moins la découverte des chercheurs du HP Labs et de l’université de Princeton, relatée par la revue ‘Nature’. Son utilisation professionnelle reste cependant à valider, une démarche qui peu durer quelques années. En particulier, les chercheurs testent actuellement les vitesses d’écriture et de lecture. Et les premiers résultats semblent plutôt confirmer les atouts réels de cette technologie.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur