La messagerie instantanée est-elle en danger? Pourquoi?

Sécurité

L’utilisation professionnelle des messageries instantanées progresse à grands pas, mais les attaques des plates-formes de messageries se multiplient plus rapidement encore

Selon Postini, le trafic sur les messageries instantanées a augmenté de 138 % en mai. Mais dans le même temps, les attaques ont progressé de 500 %!

Certes, on pourra argumenter que cette progression est essentiellement liée à l’augmentation du nombre de nouveaux clients qui adoptent ce type de messagerie. Plus crûment, ce sont surtout les spammeurs qui opportunistes s’attaquent en masse au média. La tendance ne cesse de s’enfler, et les messageries instantanées sont aujourd’hui devenues un véritable vecteur de virus, vers et spywares. Ainsi, Postini fait le constat de la découverte de 22 nouveaux malwares ou évolutions de menaces existantes sur le seul mois de mai. AOL Instant Messaenger (AIM) est de loin la principale victime de cette recrudescence, et regroupe à lui seul la majorité des nouvelles attaques détectées, soit 12 sur 22, dont 8 qui lui sont spécifiques. Autre constat, avec le rapprochement des protocoles des messageries de Yahoo et MSN, de plus en plus d’attaques concernent l’ensemble des plates-formes. Mais la principale conclusion à tirer de cette étude, au-delà de l’intérêt que les spammeurs portent de plus en plus aux messageries instantanées, c’est que ces dernières ne sont pas protégées, et qu’à l’inverse les utilisateurs qui se croient à l’abri des menaces risquent d’avoir largement baissé leur garde.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur