La MPAA fait fermer un nouveau site ‘BitTorrent’

Régulations

Après Supernova, c’est au tour de Lokitorrent de fermer ses portes suite à une plainte des représentants américains de l’industrie du cinéma

La cour fédérale de Dallas a donné raison à la MPAA (

Motion Picture Association of America) en concluant à la procédure initiée par cette dernière par la fermeture du site Lokitorrent, spécialisé dans la fourniture de liens BitTorrent. Lokitorrent, à l’origine de plus de 800.000 téléchargements par mois – le site proposait des liens vers des fichiers, mais n’hébergeait pas les fichiers eux-mêmes ? était particulièrement connu dans les milieux du téléchargement illégal. Poursuivi par la MPAA, il avait fait appel à contribution auprès de ses ‘client’ afin de réunir les 30.000 dollars nécessaires au financement de sa défense (lire notre article). Trop tard! La justice américaine a rendu son jugement. Elle va même plus loin, puisque la MPAA a obtenu que Lokitorrent fournisse ses fichiers ‘log’. Ainsi l’association pourra décrypter les fichiers de connexion au site et repérer les internautes qui ont téléchargé des liens ! Quant aux sommes récoltées lors de l’appel à contribution, elle devraient atténuer la peine d’Edward Webber, l’administrateur de Lokitorrent, qui va devoir verser à la MPAA un million de dollars au titre des dommages et intérêts. Cette condamnation n’est qu’une étape, car la MPAA devrait poursuivre ses procédures. En revanche, on croyait l’association suffisamment subtile pour s’attaquer aux sources de liens? Que nenni, elle pourrait prochainement rejoindre la stratégie de la RIAA sur la musique et poursuivre les internautes un peu à l’aveuglette!


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur