La page Web, un vecteur de menace des plus importants

Sécurité

Les menaces Web évoluent très rapidement… Analyse de Google et de Sophos, éditeur de logiciels de sécurité

Selon l’éditeur, depuis le début de l’année 2008, le rythme de création de pages Web infectées serait de 6.000 par jour, soit une toutes les 14 secondes!

Cette activité serait extrêmement lucrative pour les criminels : un seul ordinateur compromis peut donner accès à des milliers d’enregistrements.

Selon une enquête menée par Google 2,3 millions de pages ont été recensées comme étant infectées par des programmes malveillants.

Le géant américain de la recherche a également identifié plus de 180.000 sites qui installent automatiquement des programmes malveillants lors des visites des internautes.

83% des pages Web infectées par des malwares se trouvent sur des sites Web parfaitement légitimes.

Pour les auteurs de codes malveillants, la manière la plus efficace et la moins coûteuse d’infecter des ordinateurs par l’intermédiaire du Web consiste à héberger leurs malwares à l’endroit où le plus grand nombre de personnes se rendent.

Les menaces Web actuelles évoluent très rapidement. Les auteurs de malwares exploitent immédiatement la moindre vulnérabilité détectée dans les navigateurs.

Dans ce contexte, on ne peut plus se limiter à protéger les messageries et leurs systèmes d’extrémité. Il devient nécessaire de prendre des mesures pour s’assurer que les habitués de la navigation sur la Toiles ne compromettent ni la sécurité informatique de l’entreprise, ni les ressources réseau, ni la productivité du personnel.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur