La photo numérique est entrée dans les moeurs françaises

Régulations

De l’argentique au numérique, il n’y a qu’un clic… Les Français l’ont bien intégré!

En dix ans, les Français semblent avoir adopté la photographie numérique. Dans l’Hexagone, ce marché devrait d’ailleurs dépasser, 4,6 millions d’unités en 2006 pour un chiffre d’affaires de

1,140 milliard d’euros indique GFK dans sa dernière étude. Avec le chiffre d’affaires des objectifs interchangeables, la barre des 1,2 milliard d’euros sera dépassée !

Entre janvier et juin 2006, le produit le plus vendu est de type compact de 5 mégapixels avec zoom optique x3 et écran LCD de 2,5 pouces, vendu à un prix moyen de 242 euros TTC (contre 364 euros TTC il y a un an).

Les reflex numériques continuent leur percée avec une croissance de plus de 20% de leur chiffre d’affaires au 1er semestre 2006. Le segment des reflex (boîtiers et objectifs) devrait représenter près du quart du chiffre d’affaires 2006 du marché des APN (appareils photos numériques).

Bien que la croissance des ventes d’APN ait ralenti au cours du premier semestre 2006 (+2% en volume), on constate qu’à fin juin 2006 44,5% des foyers français en étaient équipés contre 33,5% un an auparavant (source Référence des Equipements Multimédia).

Pour ce qui est du marché des cartes-mémoires, les analystes de GFK ont également relevé une croissance du volume de vente de 15% au cours du 1er semestre.

Impression à domicile et tirage professionnel (magasins spécialisés, Internet, kiosques en libre service) ont tendance à se compléter plutôt qu’à se concurrencer. Si 71% des foyers équipés d’un APN impriment ou font imprimer des photos numériques (source Référence des Equipements Multimédia), ceux qui font appel à des professionnels sont de gros consommateurs avec une moyenne de 70 photos par commande (contre seulement 35 en juin 2005) !

L’impression à domicile continue de conquérir de nouveaux utilisateurs : les ventes d’imprimantes photo 10×15 progressent de 79% en volume et de 46% en valeur (1er semestre 2006 par rapport au 1er semestre 2005). Pour Gfk, ce marché devrait atteindre sur l’année 2006 un volume de 650.000 unités pour un chiffre d’affaires de près de 85 millions d’euros ! Et s’il est possible d’imprimer ses photos avec d’autres types d’imprimantes (imprimantes photo A4, multi-fonctions), il est indispensable d’utiliser du papier couché, dont les ventes se portent à merveille.

En effet, le chiffre d’affaires des papiers couchés (jet d’encre et sublimation thermique) a progressé de 8% au cours des 6 premiers mois de l’année, et le segment phare qu’est le format 10×15 (ou A6) s’envole avec une croissance de 41% en valeur.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur