La police allemande identifie informatiquement les homosexuels

Régulations

Les systèmes d’information de certaines polices régionales allemandes utilisent “homosexuel” comme critère de recherche

Les homos repérés dans les fichiers de la police allemande. Tel est le dernier cas, rapporté par l’AFP le 24 juillet 2005, qui pourrait bien mobiliser les associations gay ?et non gay-outre Rhin. La police des Etats de la Bavière, de Thuringe, et de la Rhénanie du nord ont en effet mis en place une base de données informatique qui répertorie toutes les données des individus concernées par des actes délictueux, qu’ils en soient suspects, victimes ou simples témoins. Seul hic, “homosexuel” est l’un critère qui permet la recherche dans cette base. La responsable de la protection des données personnelles en Rhénanie a qualifié cette pratique de ”

fortement douteuse“. Un député Vert a même écrit aux ministres de l’Intérieur de ces régions pour souligner que ces systèmes ravivaient le souvenir des “listes roses“, qui servaient aux nazis à persécuter les homosexuels.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur