La Pologne choisit les puces Gemalto/Setec pour ses e-passeports

Cloud

Le spécialiste de la sécurité numérique va collaborer avec l’imprimerie nationale polonaise qui produit environ 1,5 million de passeports chaque année

Gemalto, annonce que les futurs passeports électroniques polonais sont désormais tous dotés de sa solution Setec. Cette dernière est le nom de sa filiale acquise en 2005. Elle dispose d’un système d’exploitation sécurisé assorti d’algorithmes de cryptographie évolués qui activent une puce sans contact, de large capacité. Cette puce est insérée au dos de l’e-passeport.

Les premières livraisons commerciales ont commencé en juillet, et selon l’accord contractuel, Gemalto fournira à l’imprimerie nationale polonaise (PWPW) les inserts à incorporer dans la couverture des futurs passeports destinés aux citoyens polonais.

Conformément aux recommandations de l’Union européenne, la Pologne a commencé à émettre des passeports électroniques pour ses citoyens avant la fin août 2006.

À l’issue d’une phase pilote portant sur plus de 3000 passeports diplomatiques qui s’est déroulée avec succès au début de l’année, Gemalto a été confirmé dans son statut de fournisseur principal pour le déploiement de ce programme. Tous les nouveaux passeports polonais devaient être électroniques avant la fin août 2006.

Parmi ses références dans le domaine des passeports électroniques, Gemalto compte la France, les États-Unis, la Norvège, le Portugal, la République tchèque, la Russie, Singapour, la Slovénie et la Suède.

A ce jour, plus de 3 millions de passeports électroniques ont été émis, utilisant cette technologie.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur