La pornographie et le jeu pourraient mettre en péril les mobiles

Sécurité

Selon le cabinet d’études Gartner, les opérateurs de télécommunications qui cherchent à proposer de la pornographie et du jeu à leurs usagers risquent de subir les mêmes attaques et chantages connus sur la Toile

“Le jeu et la pornographie vont être les deux principales sources de revenus de l’Internet sur téléphone portable”, annonce Gartner, dans une étude publiée récemment. Dans un souci de prévention, Gartner met en garde les opérateurs. Car ils pourraient bien tomber dans le piège des organisations criminelles qui pullulent déjà sur la Toile et qui attaquent les sites proposant du sexe ou du jeu. Le danger est bien réel, car ces mafieux organisent des attaques DoS (Déni de service), puis selon la bonne vieille technique des brigands, réclament une forte somme d’argent pour ne pas attaquer et rendre indisponible le serveur du site. Une méthode qui est purement est simplement du chantage, mais qui fonctionne bien sur les petites infrastructures indépendantes qui ne disposent pas de ressources suffisantes pour réagir et empêcher l’attaquer DoS de se déclencher. Selon le rapport : “il faut s’attendre à ce que des attaques DoS se produisent, les opérateurs télécoms ne sont pas à l’abri d’une tempête de SMS véreux.” L’an dernier, la société qui organise des paris en ligne Betfair a dû affronter ce genre de chantage. Dans le cas d’une attaque DoS sur téléphone, le réseau serait noyé sous un flot de messages textes. Selon une étude d’un groupe de chercheurs de Pennsylvanie, les effets d’une tempête de SMS (SMS Storm) pourraient être dévastateurs sur un réseau et empêcher son fonctionnement. Mais tous ne partagent pas cet avis et certains spécialistes restent sceptiques. Pour Gartner, les autorités de régulation et les lois doivent être adoptées avant de mettre à disposition des usagers des services mobiles. Non seulement pour réduire le champ d’action des “blacks hackers” mais aussi pour protéger les mineurs de la propagation de contenus interdits sur les téléphones.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur