La pornographie lancera-t-elle les mobiles 3G ?

Régulations

Le streaming vidéo des technologies 3D pour les téléphones mobiles est prêt à diffuser du porno: les clients sont, dit-on, prêts à le recevoir, mais surtout à l’acheter

Les collèges et les universités britanniques apprécient utiliser des logiciels de la communauté du libre, et ce, même si les officiels ne les y encouragent pas.

Une étude menée auprès des universités du pays par l’OSS Watch, pour Open Source Software Advisory Service (OSS Watch) met en exergue le fait que 77% des utilisateurs d’ordinateurs utilisent des logiciels open source. Ces derniers sont plus couramment installés sur des serveurs que sur des postes de travail. Mais 68% des ordinateurs observés disposent de Firefox et également d’Internet Explorer. Le manager de l’OSS Watch, Randy Metcalfe a expliqué dans les colonnes de « The Register » : « Le plus grand changement observé par rapport à la dernière étude et le succès de l’application open source Moodle qui n’était même pas apparue dans les chiffres de l’étude précédente, il y a deux ans. Il atteint aujourd’hui les 56% ce qui étonnant. » Rappelons que Moodle est un projet Open Source d’assistance au management ou l’apprentissage de l’environnement virtuel. Un bémol tout de même, puisque si l’open est tendance peu d’étudiants participent à l’amélioration du code. Un faible pourcentage d’institutions fait des contributions ou soumet des patchs à la communauté Open Source. Sur l’ensemble des utilisateurs, il n’y a que 14 % des utilisateurs qui participent à l’amélioration des programmes. L’étude a été menée au mois de février et de mars 2006. 637 institutions ont été interrogées et 114 ont répondu.


Avis d'experts de l'IT