La Poste, nouvel opérateur mobile dès 2011

OperateursRéseaux

La Poste pourrait racheter la majorité des parts du MVNO Debitel à SFR. Un moyen d’accélérer sa stratégie en tant qu’opérateur mobile virtuel.

La Poste veut accélérer sa stratégie opérateur mobile virtuel (MVNO). Après avoir annoncé son intention de s’appuyer sur l’infrastructure de SFR pour opérer son offre, le groupe postal entend se lancer sur le marché dès le début de l’année prochaine, selon une information des Echos, citée par ITespresso.fr.

Dans cette perspective, elle est partie depuis quelques mois à la recherche de partenaires industriels et/ou financiers. Dans le cadre de négociations exclusives avec SFR (groupe Vivendi), initiées en août dernier, La Poste devrait prendre le contrôle à hauteur de 40 % du MVNO Debitel, aujourd’hui filiale de SFR. Debitel serait alors détenu à 51 % par l’entreprise postale tandis que les 49 % resteront contrôlés par l’opérateur. La Poste passe donc à la vitesse supérieure.

Grâce à cette fusion, le groupe pourra se servir de la plate-forme technique de distribution et de facturation de Debitel, notent Les Echos. Sans oublier la base clients : la marque Simplicime de Debitel fédère quelques 300.000 utilisateurs. Apparemment lancé sous le nom de La Poste Mobile, le nouvel MVNO compte fédérer de 1,5 à 2 millions d’abonnés en trois ou quatre ans. Un pari ambitieux alors que Free Mobile lancera ses offres… un an plus tard.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur