La Poste se positionne comme FAI

Régulations

L’institution va proposer dès ce mois de mars 2003 des formules d’accès à Internet en bas et haut débit. A des prix pas très compétitifs.

C’est une petite révolution dans le monde des FAI. L’entreprise publique, qui jusqu’ici proposait seulement d’obtenir une adresse e-mail, annonce le lancement de plusieurs offres d’abonnement. Elles seront disponibles au moment de la Fête de l’Internet, le 17 mars prochain.

Côté bas débit, trois formules sont proposées à travers des forfaits de 5, 10 et 25 heures pour respectivement 7, 10 et 18,5 euros par mois. L’engagement sur 1 an permet de bénéficier de 20 % de temps forfaitaire supplémentaire, soit 1, 2 et 5 heures. Au-delà des forfaits, la minute supplémentaire sera facturée 0,04 euro. L’assistance technique est, quant à elle, facturée à 0,15 euro la minute. Des tarifs qui ne se démarquent pas Pour le haut débit, la Poste propose l’ADSL en 512 et 1024 Kbits/s pour respectivement 44 et 72 euros mensuels, auxquels il faudra ajouter 61 euros de frais d’ouverture de ligne. Les 44 euros de frais de fermeture, en cas de résiliation au-delà de la période d’engagement d’un an, sont offerts. Ainsi que le modem ADSL USB, d’une valeur de 100 euros. Les inscriptions se feront exclusivement en ligne, via le site du groupe, ou par téléphone. Par contre, la Poste n’envisage pas de proposer une offre à 128 Kbits/s. Les tarifs proposés par la Poste ne tranchent pas par rapport à la concurrence. Une concurrence déjà bien installée. Il faudra donc trouver un “plus” produit pour attirer les internautes…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur