La production d’e-papier débutera en 2008

Logiciels

Un soulagement pour mère nature, un saut quantique pour le monde de l’édition

Le britannique Plastic Logic fait figure de Gutenberg des temps modernes. Ce groupe va dépenser 100 million de dollars pour créer le premier e-papier “à emmener et à lire partout où on le souhaite.”

C’est la capitale de la Saxe, Dresde la baroque, qui va accueillir la première usine de production en masse de papier électronique, dans le jargon l’e-papier.

Ce papier, qui s’apparente à un écran de PC extrêmement fin, devrait faire son apparition en 2008.

Selon le communiqué publié sur le site de Plastic Logic l’usine allemande sera à terme capable de produire 1 million d’unités par an.

L’e-papier sera prochainement très rentable, du moins c’est ce que prédisent la majorité des analystes. D’ici à 2010, il devrait s’en vendre 41.6 millions d’unités.

Le CIO de Plastic Logic John Mills a déclaré “Notre technologie permet de s’adonner à une lecture confortable. Cela devient presque aussi naturel que de lire sur du vrai papier. C’est un produit nomade que l’on peut emmener partout, sur la plage, dans un train ou dans son sofa. La connectivité sans fil va permettre à l’utilisateur d’acheter et de télécharger un ouvrage récent ou ancien à la demande, qui plus est la durée de vie de la batterie sera très importante.”

“Même dans un monde numérique comme le notre nos études montrent que les consommateurs aiment toujours autant la lecture. Que ce soit sur un smartphone, un pda ou un ordinateur portable”, poursuit Simon Jones, vice-président du développement produit chez Plastic Logic.

Notons qu’il existe des vidéos sur le site YouTube expliquant le fonctionnement de cette technologique.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur